Avis concernant Waterloo Copy , mise à jour le 20 juin 2017

 

Nous, (entreprise Art and Advertising) avons revendu notre fond de commerce à l'entreprise Joli Bois Copy le 28 mars 2017.

Le site web devra donc subir des modifications prévues par le repreneur. Toutefois, avant de lui transmettre les codes de gestion du site web, nous attendons que le repreneur signe les contrats de reprise des leasings des photocopieurs et nous informe par écrit dès que ce changement est fait.

Sans confirmation de reprise des contrats de leasings de sa part (nous attendons depuis début avril), nous avons toujours en charge les frais alors que nous n'utilisons pas les machines. Cela n'est pas acceptable.

Dès que le repreneur nous confirme le transfert des contrats vers son entreprise, nous transfèrerons les codes du site internet afin que le nouveau propriétaire puisse y changer ses données. Nous mettons le site web en "attente" car nous ne désirons pas qu'il y ait confusion d'identité entre le nouveau et l'ancien propriétaire (puisque notre nom y est encore mentionné sur les moteurs de recherches).

Nous déclinons toute responsabilité quand à l'usage et aux conséquences de l'utilisation des machines dont nous n'avons plus le contrôle.

Nous avons autorisé le repreneur à utiliser l'adresse email du magasin, nous avons bloqué cette autorisation le 17 juin et ce jusqu'au moment ou nous aurrons confirmation écrit des reprises de leasings.  Le nouvel exploitant est informé que l'adresse mail n'est plus consultable depuis le magasin. Lorsque vous vous présenterez au magasin, on vous expliquera avoir des soucis informatique avec leur adresse email ... Il n'y a évidement aucun soucis à part celui de s'être vu stoppé l'accès aux mail en attendant de reprendre les leasings à sa charge (deux mois que ça dure).

Le gérant a créé une nouvelle adresse waterloocopy1@ .... afin de se soustraire à reprendre les contrats qu'il s'est engagé à reprendre par écrit depuis le 28 mars.... Cette affaire finira évidemment au tribunal poutant nous avons suffisament averti le gérant.

Facile de faire du commerce sur le dos des autres .... Monsieur le nouveau gérant, comme nous vous l'avons déjà demandé plusieurs fois, nous attendons un document officiel de vos fournisseurs machines dans lequel ils stipulent que la société Art and Advertising n'a plus de charges de leasings des machines que vous exploitez actuelle gratuitement .

Cette affaire crée une dette à notre entreprise et nous mets en difficultés. Sont directement touchés par la dette, ma fille de 22 ans et mon fils de 20 ans qui sont associés avec moi dans l'entreprise Art and Advertising.

Pour joindre le magasin: 02 351 16 63

 

 


Merci pour votre compréhension.

Art and Advertising sprl